Gagner sa vie avec l’hypnose, un rêve impossible?

La semaine dernière, je discutais avec un camarade praticien, pendant une session de coaching et j’ai remarqué qu’il avait du mal à se concentrer. Je lui ai demandé ce qui le travaillait parce qu’il n’avait pas l’air dans son assiette.

J’ai senti qu’il avait du mal à en parler mais il a réussi à exprimer les soucis qui lui pompaient son énergie:

Des problèmes d’argent.

 

Tout simplement. C’est un peu tabou dans notre petit univers de praticiens en hypnose. On ne parle jamais d’argent. Comme si c’était un peu maudit. Pourtant tous les praticiens que je connais ont des factures à payer, ils consomment des produit et des services, ils se font payer pour leurs sessions d’hypnose. Bref, l’argent fait partie du quotidien et c’est souvent un souci pour beaucoup de praticiens.

Et comme personne n’en parle, tout le monde a l’impression d’être le seul à avoir des problèmes d’argent.

Ca commence souvent dès la formation initiale, on te vend une profession et une méthode sans jamais te dire à quel point ça va être difficile de faire et de maintenir ta place.

 

D’ailleurs, au fil des années, j’ai vu un nombre incalculable de praticiens qui ont dû cesser leur activité. Et c’était toujours à cause de l’argent. Du manque d’argent, plutôt. Quand ton activité n’est pas assez rentable, tu es obligé de prendre un boulot salarié.

Je suis resté en contact avec certains après qu’ils aient arrêté de pratiquer l’hypnose et le constat, c’est que le retour au salariat t’empêche de pratiquer. Tu n’as plus assez de temps, plus assez de disponibilité mentale et plus assez d’énergie pour aider les autres. Et en écoutant les ex-hypnos, je comprends que chaque séance les renvoie à ce qu’ils interprètent comme une situation d’échec.

 

Donc quand mon client m’a parlé de ça, je n’étais pas vraiment surpris. Pourtant, il en veut. Malgré ses problèmes financiers, il investit dans la formation et le coaching, il communique régulièrement. Mais ça ne décolle pas.

Pas assez, en tout cas.

Et cette conversation, je ne sais pas combien de fois je l’ai eu, et je l’aurai encore. Alors, j’ai eu envie de te donner quelques pistes pour t’aider à mettre en place des solutions adaptées.

 

 

Se faire payer pour aider les autres

 

Je ne sais pas si c’est possible de mesurer l’auto-sabotage lié au rapport à l’argent. Il y a souvent une contradiction émotionnelle chez les jeunes praticiens. Se faire payer pour aider les autres, c’est dérangeant. Beaucoup voudraient fonctionner à l’ancienne, comme le vieux magnétiseur du village. Les gens donnent ce qu’ils veulent, ça donne bonne conscience.

Mais aujourd’hui, ça ne fonctionne plus comme ça. Un hypnotiste, ce n’est pas un genre de sorcier qui vit dans sa cabane au milieu des champs de poireaux au fin fond de la Bresse. L’hypnose est une profession reconnue (plus ou moins) et les personnes s’attendent à consulter un professionnel qui a pignon sur rue. A coté de ça, c’est le genre de fonctionnement qui peut te créer des problèmes fiscaux. Je connais un vieux magnétiseur-hypnotiseur qui s’est fait dénoncer à cause de ça. Pas de tarif fixe, pas de numéro de SIRET et pas de factures. Ca lui a coûté plusieurs dizaines de milliers d’€ en redressement.

 

Si tu es mal à l’aise avec le principe de te faire payer pour aider les autres, c’est le premier problème à résoudre. Si tu prends l’argent à contrecoeur, tu n’oseras pas être cher, tu n’oseras pas vendre et tu seras éternellement à découvert.

 

A un moment, c’est important de reconsidérer son système de valeurs et de croyances, et savoir ce qu’on veut dans la vie. Si tu veux vraiment aider les autres, tu as besoin d’être libéré des problèmes personnels en général (autant que possible) et des problèmes d’argent en particulier. Parce que les problèmes personnels, on en a tous, et on n’a pas toujours les moyens de les gérer.

Mais les problèmes d’argent, c’est ce qu’il y a de plus simple à résoudre.

 

En général quand je dis ça, les gens sont choqués. Et peut-être que tu te dis que c’est facile à dire quand on n’a pas de problèmes d’argent. C’est vrai et en même temps, mon argent ne sort pas de nulle part. J’ai crée mon système pour gagner de l’argent de manière régulière et exponentielle. Et ça demande des heures de travail. Mais pas tant que ça.

 

 

Travailler moins pour gagner plus

 

Une des plus grosses arnaques du monde salarial, c’est le fameux « travailler plus pour gagner plus ». Tu t’en rappelles? C’était crédible à l’époque. Tu t’en rends compte quand tu es sorti de cette forme d’esclavage institutionnel, plus tu bosses et plus tu galères.

C’est encore, en partie, un problème de valeur et de croyance. On aimerait croire au mérite et à la justice sociale mais la réalité est différente: les métiers les plus pénibles sont les plus mal payés. Il n’y a aucune exception.

Tu ne génères pas de l’argent en augmentant ton temps de travail. Tu génères de l’argent en augmentant ta valeur sur le marché du travail.

Je vais te donner un premier conseil pratique pour gagner 20% de plus sans travailler une minute de plus: tu augmentes ton tarif de 20%.

Qu’est-ce qui t’empêche de le faire? Tu as peur de perdre des clients? Et alors, si tu perds 20% de clients, ça ne changera rien, à part que tu gagneras du temps pour travailler sur ta communication, ce qui sera payant à moyen terme.

Tu es mal à l’aise parce que tu serais plus cher que le prix local moyen? C’est un avantage. Tu attireras dans ton cabinet des gens qui ont une certaine aisance financière. Si tu n’es pas assez cher, tu vas te taper tous les fauchés et les radins de ton secteur. Ceux qui vont demander des paiements en plusieurs fois, qui vont te refiler des chèques en bois et essayer de gratter une remise parce qu’ils sont au RSA. T’inquiète pas, des gens qui ont les moyens, il y en a plein. C’est avec eux que tu dois travailler.

Ca revient toujours à la question de ce qu’on veut dans la vie. Tu sais qu’on ne peut pas aider tout le monde. On aimerait aider les plus défavorisés, mais ce n’est pas ta priorité, pour l’instant. Pour toi, l’urgence, c’est de ne pas te retrouver dans la catégorie des plus défavorisés. Ensuite, tu pourras les aider, si c’est important pour toi.

 

Bien sûr, quand tu te place plus cher que la moyenne, tu dois justifier ton prix, tu dois augmenter ta valeur perçue. Développer tes compétences et travailler sur ta communication professionnelle. Ca s’apprend et ça se travaille.

 

Augmenter ta valeur perçue, ça veut dire développer et démontrer ton expertise pour augmenter le nombre de séances et la valeur d’une séance.

 

Mais comment faire?

 

 

Résoudre un problème DUR

 

Il y a en gros 2 manières de travailler sur un développement d’activité: la largeur et la profondeur. Ces 2 méthodes ne peuvent pas coexister. Soit tu travailles en largeur, soit tu travailles en profondeur.

Travailler en largeur, c’est communiquer sur tout et n’importe quoi, voire essayer d’ajouter des cordes à ton arc. Et au bout d’un moment, ton arc devient une harpe!

Dans une activité, la phase la plus coûteuse en temps et en énergie, c’est le démarrage. C’est comme pour envoyer une fusée dans l’espace, c’est la poussée au démarrage qui demande le plus d’énergie. Quand la fusée est sortie de la zone d’attraction terrestre et qu’elle a sa vitesse de croisière, tu peux envisager d’en lancer une autre.

Mais ajouter des activités ou des thématiques alors que tu n’en as même pas une de rentable, ça c’est la méthode qui ne fonctionne pas. Pourtant c’est la méthode que tout le monde utilise. Je sais, et c’est souvent comme ça: tout le monde fait quelque chose parce que tout le monde le fait.

 

Travailler en profondeur, c’est développer une expertise dans un seul domaine, c’est-à-dire te spécialiser. Communiquer en tant que spécialiste d’une discipline unique et d’arrêter de communiquer sur le reste.

Ca n’implique pas de refuser des demandes  sur d’autres thématiques mais tu n’as pas besoin d’en parler.

 

Comment choisir une discipline qui te permettra de résoudre tes problèmes d’argent?

La discipline en question doit remplir plusieurs critères: il te faut des gens qui soit suffisamment nombreux pour alimenter ton activité, conscients du problème que tu proposes de résoudre, conscients qu’il existe des solutions et que le rapport coût/bénéfice soit à leur avantage.

En fait, il faut arrêter en terme d’hypnose, mais commencer à penser en terme de solution à un type de problème particulier. Si tu observes n’importe quel modèle économique, chaque produit ou service est une solution à un problème spécifique.

Dans le cas qui t’intéresse,  tu dois t’attaquer à un type de problème suffisamment pénible pour que les gens soient déterminés à le résoudre,  qu’il ait des conséquences négatives à court terme et que les gens soient conscients que le problème existe.

 

C’est ce que j’appelle un problème DUR:

Douloureux

Urgent

Reconnu

 

 

A ton avis, en cette saison, quel est le problème DUR le plus intéressant sur lequel travailler, pour un praticien en hypnose? Quelle es tl(une des principales préoccupations des gens quand approche la saison des bonnes résolutions?

 

Bon sang, mais c’est bien sûr! La clope!

 

L’hypnose pour l’arrêt du tabac, la solution à tous tes problèmes?

 

L’arrêt du tabac, si tu le pratiques d’une manière adaptée, c’est la garantie d’une activité stable et rentable. Tous les fumeurs sans exception rêvent d’arrêter de fumer. Ils y pensent tous les jours, ils se désespèrent de gaspiller leur argent et leur santé. Ils ont une image d’eux-mêmes misérable.

 

Et toi, tu peux vraiment les aider. Pour quoi, 100€ maximum? Franchement, c’est presque toi qui te fait voler. Le prix de la session d’hypnose est rentabilisé en moins de 15 jours et ensuite ils commencent à gagner de l’argent quand ils arrêtent de fumer.

Chaque fois que j’aide une personne à arrêter de fumer, je me dis que je lui ai peut-être permis d’éviter un cancer, et ça je t’assure que c’est une des meilleures motivations qui soient pour un praticien.

A coté de ça, une personne qui a arrêté de fumer par hypnose, c’est la meilleure publicité qui soit.

En fait, tout le monde est gagnant.

 

Le problème?

 

Le problème, c’est que pratiquement tous les hypnos font de l’arrêt du tabac. Mais que très peu ont une vraie méthode, à part un ou deux scripts qui ne prennent pas en compte les causes profondes de la dépendance.

Des causes qui varient selon les personnes.

Ce qu’il te faut, c’est une méthode que tu puisses apprendre rapidement, parce que tes problèmes d’argent ne peuvent pas attendre jusqu’à la saint Glin-glin. Une méthode qui ne te coûte pas un bras, parce que tu es déjà limite avec ton banquier qui te harcèle. Une méthode qui te permette de travailler sur les causes de la dépendance et sur la dépendance elle-même. Une méthode qui t’apprenne aussi à communiquer sur ton expertise pour de démarquer de la compétition locale.

 

Ca existe une méthode comme ça?

 

Oui ça existe, pas de panique, le lien arrive dans un instant. Encore un peu de patience, je te donne les détails.

C’est la première formation que j’ai crée sur Hypnose Directe. Mon best-seller! Plus de 300 praticiens l’ont téléchargé depuis  2 ans et ça leur a permis de faire décoller leur activité.

Cette formation au format audio t’explique en détails le fonctionnement de la dépendance tabagique, les différents types de blocage, les techniques et les stratégies à mettre en place pour une approche globale de l’arrêt du tabac en 1 séance.

Tu apprendras à utiliser des techniques d’hypnose et des modèles de suggestions simples, rapides et efficaces!

En ressources additionnelles, tu as mes livres sur le pré-hypnotique, la détermination d’objectif, le questionnement et le recadrage, la communication pour développer ton activité.

Le prix? 99€. Rentabilisé en moins de 2 séances!

 

 

Pour télécharger la formation maintenant, c’est par ici –> JE TELECHARGE LA FORMATION MAINTENANT